Version imprimable de cet article Version imprimable

Un Dimanche de Fiançailles

Les photos de la journée sont sur le site... Vous devez vous identifier dans l’espace membres pour les visualiser !! Cliquez ici pour y accéder une fois connecté

C’était un 18 novembre. Une de ces dates qui ne correspondent à rien de connu, à aucune date historique, à aucune référence sociale. Juste une « date qui fera date » pour tous ceux qui l’auront vécue, de près ou de loin.

Il est une chose d’organiser une fête, c’en est une autre de la vivre mais c’est tout autre chose encore lorsque notre Seigneur y manifeste Sa présence.

Des dizaines de personnes sont à remercier, franchement, pour tout ce temps, cet investissement mais il est certain que nous allons inévitablement en oublier… Il est tellement plus simple de Le remercier Lui car Il a guidé toute chose, non seulement les messages, la louange, les ateliers mais aussi et avant tout les rencontres, les conversations, ces moments uniques, suspendus qui font que tout à coup l’autre nous apparaît sous un autre jour, une lumière différente.

Que tout soit fait pour Sa gloire.

« Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Eglise et en Jésus-Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles ! Amen ! » Eph.3.20.

Il est une expression dans le langage des hommes qui nous parle avec un peu d’auto-dérision des « lendemains de fête ». Ne nous trompons pas de route. Même si nos chemins de vie, nos circonstances, nos préoccupations du lundi sont une indéniable réalité, passons-la au crible du Père.

La joie communicative que nous avons ressentie, vécue hier n’est en rien éphémère. Elle constitue une lame de fond pour notre quotidien, quel qu’il soit. C’est une joie de paix, de sérénité, de confiance. C’est un socle intérieur duquel nous ne devons en aucun cas nous éloigner, encore moins nous séparer.

Prions dans le secret de nos chambres pour que l’Esprit de fête qui nous anime reste au milieu de nous. Prions seuls et ensemble pour que ce dimanche de fiançailles tel que le Seigneur l’a reçu soit en quelque sorte un avant-goût délicieux du mariage.

Qu’elles seront belles les noces.

Dominique Blairon

Podcast

Poster un nouveau message

Modération à priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom