Version imprimable de cet article Version imprimable

Soyons le « sel et lumière » de cette terre !

Jour n°14

Vous comprenez maintenant peut-être un peu mieux ce que veut dire : ‘prier intelligemment’ ? Comme les besoins de ces différents sujets peuvent changer, nos prières doivent changer aussi. Dieu s’attend à ce que nous restions connectés à ce qui se passe autour de nous et que nous soyons attentifs à sa voix et à sa direction, pour prendre notre place en tant que ‘sel et lumière’ et exercer un des meilleurs ministères qu’un chrétien peut avoir : celui d’intercesseur.

Lorsque nous connaissons les besoins, lorsque nous sommes confrontés à de grandes crises (grèves nationales, inondations…) nous devons prier pour cela, même si nous ne ‘sentons pas directement la direction du Saint-Esprit’ en nous.

C’est logique, c’est intelligent !

Le point suivant nous ramène à des besoins plus personnels. « Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien ». D’ailleurs, vous avez remarqué que l’ordre de Dieu est souvent différent, voire inverse, de l’ordre que nous donnons normalement à nos priorités ? Nous avons tendance à d’abord prier pour nos besoins quotidiens, les besoins les plus primordiaux. Pour Dieu, c’est le sens inverse. Il nous demande d’abord de fixer les regards sur lui, de reconnaître notre position en lui et devant lui, pour ensuite proclamer et prier selon les besoins de Dieu. Il va de soi qu’il prendra soin de nous ensuite. Jésus l’a déjà dit en Mat.6.33 : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. »

Dieu sait très bien que nous avons toujours une vie ici sur terre, avec tous les besoins qui en découlent. Il peut pourvoir dans tous ces besoins, mais il aime quand ses enfants le lui demandent. De cette manière nous pouvons nous rendre compte que nous sommes, en tout, entièrement dépendants de lui !

Mais il y a aussi certaines conditions à remplir, si nous voulons compter sur la provision de Dieu. 2Thess.3.10-12 nous dit par exemple : « Celui qui ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. Nous apprenons, cependant, qu’il y en a parmi vous quelques-uns qui vivent dans le désordre, qui ne travaillent pas, mais qui s’occupent de futilités. » Il n’y a pas de place pour la paresse dans le Royaume de Dieu ! Bien évidemment, il peut y avoir des circonstances que quelqu’un se retrouve, temporairement, sans travail. Nous parlons ici d’un état de cœur.

D’ailleurs, la paresse n’est pas toujours le fait de ne pas vouloir travailler. Paul ajoute qu’il y en a qui « s’occupent des futilités ». Nous avons tous une responsabilité de chercher la face de Dieu pour qu’il nous révèle la place qu’il a pour chacun et chacune d’entre nous. Parfois, cela n’est pas toujours évident. Parfois nous devons d’abord apprendre à se donner entièrement à Dieu, en réalisant les ‘conditions’ que nous lui ayons souvent données par avance…

Demain, nous regardons encore d’autres aspects de cette provision de Dieu.

« Seigneur, aide-moi à trouver ma place, dans ton corps, dans la société, d’être un témoin de toi, de ‘donner du goût’ autour de moi, et de briller avec ta lumière. Au nom de Jésus, amen ! »

René de Groot

La formation « Les prières dans le Nouveau Testament » est un programme proposé par FaitesDesDisciples.com.
Pour nous soutenir vous pouvez écrire à :
Les Amis d’Info Chrétienne
5, rue Vaillant Couturier
Lézignan-Corbières 11200
France
Courriel : contact

Ecrire à : contact
dans le domaine : faitesdesdisciples.com

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?