Version imprimable de cet article Version imprimable

Son dernier commandement = notre première priorité

Au début du siècle dernier, un voleur notoire du nom de Charles Peace fut exécuté par pendaison. Cela s’est passé en Angleterre, à Londres.

Un peu avant son exécution, il recevait dans son cachot l’aumônier catholique.

L’homme d’église tentait tant bien que mal d’éveiller la conscience de cet homme aux solennelles réalités spirituelles. Au beau milieu de son discours, Charles Peace l’interrompit par ses paroles saisissantes : « Monsieur, si je croyais ce que vous et l’église de Dieu affirmez croire ; quand bien même l’Angleterre serait jonchées de débris de verres d’une côte à l’autre, je la traverserais. Si besoin est sur les mains et les genoux et je considèrerais que sauver une seule âme d’un enfer aussi effroyable que celui que vous me décrivez, mérite bien d’y laisser ma vie. »

Croyons-nous vraiment aux réalités éternelles ? Pour ce qui est du ciel je présume, que pour nous chrétiens, cela ne fait aucun doute.

Qu’en est-il de l’enfer, de la seconde mort, de la damnation éternelle, ce lieu où le ver ne meurt point… un mythe ou une terrible réalité ?

« Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses œuvres. Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. »

Apocalypse 20:11-15 (Voir le contexte).

Ces paroles sont-elles à prendre à la lettre ? Sont-elles purement allégoriques ?

Les évangélistes que nous sommes sont-ils devenus les universalistes [1] ?

La personne qui a le plus parlé d’amour (Jésus) est en même temps celle qui a le plus parlé de l’enfer !

Parole adressée par le Seigneur à un serviteur de Dieu lors d’un moment d’intimité : « Ne vous y trompez pas ! Je suis Dieu et je n’éprouve en aucun cas les faibles émotions que vous, les humains, aimez tant m’attribuer ! Je ne tiendrai pas compte des cris de désespoir, des larmes et des supplications déchirantes de ceux qui auront rejetés mon fils. Aucune âme n’entrera au ciel sans passe par mon fils Jésus-Christ ! »

Lorsque des parents partent pour un séjour prolongé, ils adressent à leurs enfants des recommandations !

Les dernières recommandations qu’ils leurs adressent sont sans aucun doute les plus importantes : « Surtout n’oubliez pas de faire ceci ou cela ! »

Les dernières paroles que Jésus adressa à ses disciples auront le ton du commandement !

« Allez dans le monde entier et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. » Marc 16:15 (Voir le contexte)

Nous avons, pour la plupart d’entre nous, fait du commandement du Seigneur, une option.

Deux grandes idoles sont présentes dans la vie de beaucoup de chrétiens : la sécurité et le confort.

Prenons conscience de ceci : Tout ce que nous avons sur cette terre, correspond à peu près à une heure ! La Bible dit que 1000 ans sont comme un jour pour le Seigneur.

En partant de cette échelle et si le soleil brille 12h/jour, un homme de 70 ans passe à peu près 57 minutes sur terre.

Citations :

« Nous avons toute l’éternité pour célébrer nos victoires mais nous avons juste une petite heure avant le coucher du soleil pour les remporter. » Robert Moffat

« Pourquoi quelqu’un devrait-il entendre l’évangile deux fois avant que tout le monde ne l’ait entendu 1 fois ? » Oswald J. Smith

Si nous avions réellement conscience que toute personne qui meurt sans Christ, est perdue pour l’éternité, nous aurions une toute autre motivation pour annoncer l’évangile.

Nous serions saisis du sentiment d’urgence et de gravité que requiert une démarche aussi solennelle et nous nous écririons à l’instar de l’apôtre Paul : « Malheur à moi si je ne prêche l’Évangile ! »

« Si j’annonce l’Évangile, ce n’est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m’en est imposée, et malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile. » 1 Corinthiens 9:16 (Voir le contexte)

Un autre point important !

« Cette bonne nouvelle du Royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin »
Mathieu 24:24 (Voir le contexte)

« Il faut premièrement que la bonne nouvelle soit prêchée à toutes les nations… » Marc 13:10 (Voir le contexte)

Deux raisons majeures pour lesquelles Satan s’oppose à l’évangélisation :

  1. Sa haine du genre humaine
  2. Il se préserve lui-même

Tant que ce monde subsiste, il peut continuer tranquillement à régner depuis les lieux célestes.

Citation : « Le diable n’est pas en enfer, il n’y est jamais allé. » J John Osteen

Le diable n’a aucun doute sur sa destination finale ! Il sait d’expérience que Dieu ne ment pas et que sa parole s’accomplit toujours !

« … dans le feu éternel préparé pour le Diable et ses anges… » Mathieu 27:41 (Voir le contexte)

« Le diable qui les séduisait… tourmentés aux siècles des siècles … » Apocalypse 20:10 (Voir le contexte)

Tout ce qu’il peut faire, est d’en retarder l’échéance.

Nous avons le pouvoir par l’évangélisation d’hâter le retour du Seigneur et d’hâter le jugement de Satan et de ses hordes démoniaques.

« Puisque tout notre monde doit être dissous, combien votre conduite et votre piété doivent-elles être saintes ! Attendez et hâtez la venue du jour de Dieu, jour où le ciel enflammé se désagrégera et où les éléments embrasés fondront. »

2 Pierre 3:11-12 (Voir le contexte)

Amen !

Transcription du dernier enregistrement de Aristides Brouzakis lors de la Semaine Universelle de Prière / janvier 2019.


[1Universalisme : doctrine qui affirme naïvement et béatement que, quoiqu’il en soit, tout le monde finalement sera sauvé ! Que l’on peut aller au ciel au prix de l’enfer. Certains vont même jusqu’à affirmer que le diable pourrait être sauvé.

Poster un nouveau message

Modération à priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom