Ramenez-les à la maison

[vert]V[/vert]ous croyez que je vous regarde d’en haut ?
Non, mes frères, vous avez tout faux
Je suis dans chaque agrafe, dans chaque clou
Je vis simplement au-dedans de vous

[vert]S[/vert]I vous saviez combien je m’honore
De vous voir dans ce nouveau décor
Si vous saviez combien je m’honore
De vos sueurs, de vos prières et vos efforts

[vert]N[/vert]e croyez pas que j’applaudis d’en haut
Non, mes sœurs, vous avez tout faux
Je me réjouis avec une profonde passion
De vos notes, vos voix et vos chansons

[vert]J[/vert]e remue patiemment dans votre cœur
Vous fais sentir l’éclat de ma splendeur
Vous êtes tous beaux, endimanchés
Et moi je vous veux déterminés

[vert]J[/vert]e vous veux fous amoureux
Des messagers de Dieu miséricordieux
Soyez bienvenus dans ma maison
Vous avez toute mon approbation

[vert]R[/vert]estez, vivez, priez
Aimez
Louez, adorez, proclamez
Aimez

[vert]J[/vert]e vous ai fait beaucoup de place
Pour amener les perdus d’en face
Rayonnez, palabrez, osez
Cheminez, cherchez, parlez

[vert]C[/vert]’est le temps de la Bonne Nouvelle
La colombe arrive à tire d’aile
Levez-vous mes amis,
Pour écouter le Saint-Esprit

[vert]B[/vert]attez-vous pour votre église
Je vous le dis en toute franchise
Ramenez-les tous à la maison
Je leur accorderai le pardon
Ramenez-les tous à la raison
Sans vous poser la moindre question

[vert]S[/vert]oyez le reflet de ma Lumière
Soyez mes enfants aimés du Père
Ramenez-les tous à la maison
Pas un seul, des millions.

Dominique BLAIRON

Poster un nouveau message

Modération à priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom