Version imprimable de cet article Version imprimable

Que tes noms soient sanctifiés (2)

Jour n°8

Nous allons approfondir un peu les vérités cachées dans ces noms. Lorsque nous commençons par la proclamation de ces versets bibliques et de ces vérités, nous posons une solide fondation dans la prière.

Par exemple, quand nous prions : « Jahweh Tzidkenu, Seigneur, tu es ma justice ! Merci Seigneur que tu es devenu péché pour nous, afin que je puisse être revêtu(e) de ta justice ! » Nous nous souvenons qu’il est notre justification et que nous pouvons donc nous approcher de lui sans aucune condamnation. La culpabilité est souvent le plus grand obstacle pour une prière audacieuse, en toute liberté.

Quand nous continuons de proclamer « Jahweh M’Kaddesh : Seigneur tu es ma sanctification ! Merci Seigneur, que par le sacrifice de ton corps, je suis sanctifié(e) une fois pour toutes ! », nous réalisons que notre sainteté dépend de lui seul, et non pas de nos œuvres, ou de ce que nous faisons ou ne faisons pas. Jésus est notre sanctification !

Lorsque nous prions « Jahweh Shalom ! Jésus, tu es ma paix, mon bien-être ! », nous proclamons que notre paix intérieure ne dépend pas de nos circonstances, parce que Jésus est notre paix !

Quand nous prions « Jahweh Roi, Jésus, tu es mon Berger ! Tu me conduis dans le chemin de la justice et tu restaures mon âme ! », nous affirmons que Jésus prend soin de nous et nous conduit comme un berger conduit et prend soin de ses brebis.

En priant « Jahweh Shammah, merci Seigneur d’être avec nous, que tu as promis que tu ne nous abandonneras jamais, que tu ne nous laisseras jamais ! », nous nous souvenons qu’il est avec nous et restera avec nous pour toujours.

En proclamant « Jahweh Rofeh, tu es mon Médecin ! Merci parce que par tes meurtrissures je suis guéri ! », nous réalisons que Jésus est aussi celui qui guérit nos corps physiques.

En priant « Jahweh Jireh, merci Seigneur, tu pourvois dans tous mes besoins, selon ta richesse ! » nous sommes assurés qu’il prendra soin de tous nos besoins, que ce soit matériels, de clarté, de direction, d’intelligence pour connaître sa volonté, etc.

En priant « Jahweh Nessi, merci Seigneur, d’être ma bannière, sous laquelle je peux trouver un abri, mais aussi sous laquelle je peux me rassembler pour écouter tes ordres en tant que Commandant en Chef ! ». Ici c’est une bonne chose de penser à son armure comme décrite en Éphésiens 6. Personnellement j’ai tout un arsenal de versets bibliques pour proclamer toutes les parties de cette armure : la ceinture de la vérité, la cuirasse de la justice, les sandales du zèle pour l’Évangile, le bouclier de la foi, le casque du salut, et l’épée de la Parole.

Nous sommes maintenant bien préparés pour la deuxième partie, dans laquelle nous allons pouvoir aborder les prières qui ne concernent pas notre propre personne.

« Seigneur, tu es ma Justice, ma Sainteté, ma Paix, tu es toujours avec moi, tu es mon Berger, ma Bannière, tu pourvoit dans tous mes besoins et mon Médecin ! Que tes noms soient sanctifiés dans ma vie ! Au nom de Jésus, amen ! »

René de Groot

La formation « Les prières dans le Nouveau Testament » est un programme proposé par FaitesDesDisciples.com.
Pour nous soutenir vous pouvez écrire à :
Les Amis d’Info Chrétienne
5, rue Vaillant Couturier
Lézignan-Corbières 11200
France
Courriel : contact faitesdesdisciples.com

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?