Version imprimable de cet article Version imprimable

Prier d’abord, parler - éventuellement - après !

Jour n°19

La plupart de ces prières dans le Nouveau Testament se trouvent au début des épîtres. Il y a une leçon importante là-dedans : il faut commencer par la prière, et parler ensuite, et non pas d’abord parler d’une personne, et prier ensuite, ou pas du tout !

Il est si facile de critiquer, mais j’ai appris que nous ne pouvons pas vraiment connaître une personne, avant que nous n’ayons vraiment prié.

Si nous nous approchons de Dieu dans la prière, avec un cœur et un esprit ouvert, il peut nous montrer ce qui se passe vraiment, les blessures d’une personne par exemple, qui font qu’elle réagit comme elle le fait. Nos prières seront alors remplies de miséricorde, demandant à Dieu de toucher cette personne et de la guérir.

Paul a toujours commencé par les actions de grâces, la louange et la prière. Ce n’était qu’après qu’il commençait à dire des choses et à corriger. Dieu est aussi toujours un Dieu qui pense à long terme. La plupart de ces prières sont des prières qu’il faut continuellement prier, avant de vraiment pouvoir rentrer dans la profondeur. Et nous pouvons continuer de le faire parce que avec Dieu nous pouvons toujours aller plus loin. Plus nous prions les prières de Dieu, plus nous découvrirons qu’il y a toujours plus à découvrir.

Lorsque nous voulons prier pour quelqu’un, nous pouvons être conduit par le Saint-Esprit à prier autrement. De cette manière, nous sommes toujours sûrs de prier selon la parole de Dieu et dans sa volonté !

Le fait qu’il faut avoir de la persévérance à long terme, est illustré avec la première prière de l’apôtre Paul, en Romains 1:9-10 Voir le contexte :
« Dieu, à qui je rends un culte en mon esprit, par la bonne nouvelle de son Fils, m’est témoin que je fais continuellement mention de vous ; je demande toujours, dans mes prières, d’avoir enfin, par la volonté de Dieu, une occasion favorable pour venir vous voir. »

Paul n’a pas prié qu’une seule fois, pour ensuite dire, « Bon, cela ne marche pas, ce n’est probablement pas la volonté de Dieu que j’aille à Rome, j’abandonne… » C’était un combat, et il fallait persévérer dans la prière, jusqu’à ce que Dieu lui ouvre le chemin. Dans le verset 13, il dit qu’il en était empêché jusqu’ici. En 1 Thessaloniciens 2:18 Voir le contexte , il dit « Plus d’une fois nous avons voulu venir vous voir, en tout cas moi, Paul, mais le Satan nous en a empêchés. »

Si vous avez quelque chose dans votre cœur, et que vous avez la conviction que cela vient de Dieu, continuez de prier, insistez, n’abandonnez pas. Il y en a un qui veut vous en empêcher, mais, en persévérant, et si c’est la volonté de Dieu, cela se fera ! Personne ne peut fermer une porte que Dieu a ouverte, mais nous pouvons être empêchés de passer à travers cette porte !

Dans les jours à venir, nous allons regarder d’autres prières de Paul.

« Seigneur, aide-moi à persévérer dans la prière, et donne-moi du discernement afin de savoir si un obstacle vient de toi, ou si c’est l’Ennemi qui veut m’empêcher d’aller plus loin ! Au nom de Jésus, amen ! »

René de Groot

La formation « Les prières dans le Nouveau Testament » est un programme proposé par FaitesDesDisciples.com.
Pour nous soutenir vous pouvez écrire à :
Les Amis d’Info Chrétienne
5, rue Vaillant Couturier
Lézignan-Corbières 11200
France
Courriel : contact faitesdesdisciples.com

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?