Version imprimable de cet article Version imprimable

Prenez les armes

Arrêtez de parler
Cessez de rêvasser
Séchez vos larmes
Prenez les armes

Le monde file à toute vitesse
Le mensonge a envahi chaque pièce
Vas-tu rester sur ta chaise
En le prenant un peu trop à l’aise ?

Vas-tu la rejoindre d’un pas décidé
Mon épouse bien aimée, ma dernière armée ?
Oui, toi, tu appartiens à cette église
Que j’ai choisie comme une promise

Alors, je t’interdis de penser
Alors, je t’impose de prier
Oui, toi et toi, et toi qui longes les murs
Tu vas crier « amen » avec nous, c’est sûr

Tu sais, tu es responsable
Dans ce combat implacable
Je veux gagner ta ville, ton pays
Ramener tous les perdus, ici

Seras-tu de ce combat-là ?
Je te le demande : seras-tu là ?
Dites leur mon amour si puissant
Parlez-leur de paix, inlassablement

Il faut briser le silence de Dieu
Et mettre Satan loin, hors du jeu
Église, seras-tu de la bataille ?
Je te l’exige, entre dans ta taille

Prends ta bonne dimension
C’est le temps, pars en mission
Christ, je te donne ma vie
Mon Sauveur, prends tout, je t’en prie

Je ne sais plus si je ris ou si je pleure
Mais je sais parfaitement où est mon bonheur
Je rejoins ton armée
J’enfourche ma destinée

Je pars au combat, joyeux
Porter la Parole de Dieu
Mon ami, viens
Ce sera bien
Viens,
Ce sera bien

Dominique BLAIRON

Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?