Pensée de Frère Laurent... de la Résurrection

"Cette pratique de la présence de Dieu est la vie et la nourriture de l’âme, et elle peut s’acquérir avec la grâce du Seigneur. Voici les moyens d’y parvenir : en ayant une grande pureté de vie, en veillant attentivement à ne rien faire, dire ou penser qui puisse déplaire à Dieu, et lorsque quelque chose de semblable est arrivé, lui en demander humblement pardon et s’en repentir ; en ayant une grande fidélité à la pratique de cette présence et au regard intérieur de Dieu en soi, qui doit toujours se faire doucement, humblement et amoureusement, sans se laisser aller à aucun souci.

Il faut prendre un soin particulier que ce regard intérieur, quoique d’un moment, précède vos actions extérieures, que de temps en temps il les accompagne, et que vous finissiez toutes par là. Comme il faut du temps et beaucoup de travail pour acquérir cette pratique, aussi ne faut il pas se décourager lorsqu’on y manque, puisque l’habitude ne se forme qu’avec peine, mais lorsqu’elle sera formée, tout se fera avec plaisir.

Dieu veut posséder notre cœur tout seul : si nous ne le vidons pas de tout ce qui n’est pas lui, il ne peut agir et faire ce qu’il voudrait. Il se plaint souvent de notre aveuglement et il s’écrie sans cesse que nous sommes dignes de compassion de nous contenter de si peu. J’ai, dit il, des trésors infinis à vous donner ; et une petite dévotion sensible qui passe en un moment vous satisfait. Par là, nous lions les mains de Dieu et nous arrêtons l’abondance de ses grâces.

Il sera encore utile, pour avancer dans la pratique de la présence de Dieu, de nous défaire de tous soucis, même de quantité d’exercice spirituels particuliers de dévotion, bons en eux mêmes, mais dont on se charge souvent mal à propos ; puisque ces émotions ne sont que des moyens pour arriver à la fin. Si donc, par cette pratique de la présence de Dieu, nous sommes avec Celui qui est notre fin, il nous est inutile de retourner aux moyens ; nous pouvons continuer avec lui notre commerce d’amour, demeurant en sa sainte présence, tantôt par un acte d’adoration, de louange, de désir, tantôt par un acte d’offrande, d’action de grâces et de toutes les manières que notre esprit pourra l’inventer.

Tout le monde est capable de ces entretiens familiers avec Dieu, une petite élévation du cœur suffit, une petite pensée qui se souvient de Dieu, une adoration intérieure, quoique en courant et l’épée à la main..."

Frère Laurent

Poster un nouveau message

Modération à priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom