Version imprimable de cet article Version imprimable

Les prières P.M.G.

Les prières « P.M.G. »

D’après « Prier, c’est pourtant simple » de Tim Chester

Dans les premiers mois de ma conversion, j’ai été interpelé par une personne qui me disait à peu près ceci : cette fois-ci, Dieu va répondre à mes prières ; j’ai haussé la voix ; cela fait des mois que je prie la même chose et jamais de réponse : cette fois-ci ça va marcher, j’ai exigé une réponse…

J’en étais aux balbutiements de la prière car en for intérieur je me demandais encore comment c’était possible que Dieu ait eu la patience de m’attendre…

J’ai appris ainsi ce qu’était murmurer contre Dieu… un verbe qui me semblait bizarre…

Dans le bilan que nous sommes appelés à faire dans cette nouvelle année, penchons-nous sur notre vie de prière, sa place dans notre quotidien, l’impact de la prière dans le suivi de nos jours. Cette partie de psaume, lisons-la, méditons-la, prions-la.

Éternel, tu m’examines, tu me connais. Tu sais quand je m’assieds et quand je me lève, tu discernes de loin ma pensée. Tu sais quand je marche et quand je me couche et toutes mes voies te sont familières. La parole n’est pas encore sur ma langue que déjà, Éternel tu la connais entièrement. Tu m’entoures par derrière et par devant et tu mets ta main sur moi.

Une telle connaissance est trop extraordinaire pour moi, elle est trop élevée pour que je puisse l’atteindre . Où pourrais-je aller loin de ton esprit ? Où pourrais-je fuir loin de ta présence ? Si je monte au Ciel tu es là ; si je me couche au séjour des morts, te voilà. Si je prends les ailes de l’aurore pour habiter à l’extrémité de la mer, là aussi ta main me conduira, ta main droite m’empoignera. Si je me dis : « Au moins les ténèbres me couvriront », la nuit devient lumière autour de moi ! Même les ténèbres ne sont pas obscures pour toi : la nuit brille comme le jour, et les ténèbres comme la lumière.
Ps.139.1-12

Seigneur, tu connais donc toute chose. Est-ce que cette assertion ne serait pas en quelque sorte une forme d’excuse toute trouvée ? Pourquoi faudrait-il te demander quelque chose, Seigneur, puisque tu sais tout, tu conduis tout, tu connais tout ?

Et c’est d’une réponse à cette question pas si anodine que je me propose de vous entretenir.

Plongeons-nous dans l’exemple de la vie du Christ pour poser le climat.
Mathieu 6-6 - Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
Marc 1 :35 - Vers le matin, pendant qu’il faisait encore très sombre, il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria Dieu.
Luc 6 :12 - En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu.
Luc 22 :40-41 - Lorsqu’il fut arrivé dans ce lieu, il leur dit : Priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation. Puis il s’éloigna d’eux à la distance d’environ un jet de pierre, et, s’étant mis à genoux, il pria.

Nous sommes bien devant une prière individuelle, une relation, un moment intime avec le Père, notre Père.

La prière individuelle dans le secret de sa chambre est faite pour mieux connaître le Seigneur. Tim Chester dit : « Une prière est l’expression d’une relation authentique avec le Seigneur »

Remplir son caddie - YouTube
Et si prier pour nous c’était un peu comme remplir plus rapidement notre caddie ?

Vite demander, vite réclamer, ne rien oublier sur notre liste de courses, courir dans les rayons pour avoir, pour obtenir gain de cause, sans peut-être même réfléchir. Osons le mot : est ce que parfois, nous ne prions pas machinalement….

Ne prions pas pour impressionner Dieu. C’est peine perdue.
Peut-être qu’inconsciemment, nous croyons qu’en priant longtemps ou avec de bons mots ou avec un ton de voix adéquat, Dieu va se sentir adoré,… et évidemment, il va se sentir obligé de répondre et le must du must avec exactement la réponse que nous attendons…

Souvent, nous voyons nos prières à partir de nous ; nous en sommes le centre,… même si nous intercédons pour d’autres. Et si nous essayions de placer Dieu au centre, si contrairement à nos habitudes, nous envisagions notre prière comme une conversation avec notre Père.

Voici trois pistes qu’il faudrait intégrer dans notre façon d’aborder la prière : les promesses de Dieu, sa miséricorde, la gloire de Dieu.

Il existe de nombreux exemples dans l’écriture pour illustrer ces trois éléments.
Comme fil conducteur, je partirai de la prière de Daniel dans le chapitre 9.
Daniel prie pour la restauration du peuple juif pour infléchir le cœur du roi Darius et il va visiter ces trois chapitres : partir des promesses de Dieu, implorer sa miséricorde et faire appel à sa gloire.

1. Les promesses

La première année de son règne, moi, Daniel, je vis par les livres qu’il devait s’écouler septante ans pour les ruines de Jérusalem, d’après le nombre des années dont l’Eternel avait parlé à Jérémie, le prophète. Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre. Daniel 9 :1-3

Daniel se troune vers le Seigneur car la période de 70 années arrive à échéance ; il l’a lu dans le livre de Jérémie. Il va donc s’humilier, jeûner en partant de cette promesse de Dieu.
« Le principe est d’une simplicité effrayante : prier selon la volonté de Dieu, c’est rechercher les promesses qu’il a données dans l’Écriture et lui demander de les accomplir ». Stuart Olyott

Nous devrions donc prier la Bible ouverte, en cherchant un verset qui correspond à chacun de nos sujets de prière et l’utiliser pour formuler nos demandes, pour converser avec Notre Père.

Prenons quelques exemples de promesse :
Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. Mat 28 :20
Dans Mat 16-18, il promet qu’il va construire son église.
Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise...

2. La miséricorde

Je priai l’Eternel, mon Dieu, et je lui fis cette confession : Seigneur, Dieu grand et redoutable, toi qui gardes ton alliance et qui fais miséricorde à ceux qui t’aiment et qui observent tes commandements ! Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons été méchants et rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances. Nous n’avons pas écouté tes serviteurs, les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos chefs, à nos pères, et à tout le peuple du pays. Daniel 9 : 4-6

Mon Dieu, prête l’oreille et écoute ! ouvre les yeux et regarde nos ruines, regarde la ville sur laquelle ton nom est invoqué ! Car ce n’est pas à cause de notre justice que nous te présentons nos supplications, c’est à cause de tes grandes compassions. Daniel 9 : 18

Daniel n’était qu’un gosse quand ces péchés ont été commis par son peuple, mais il s’y associe dans le cadre de sa prière ; il reconnaît que Dieu n’a strictement aucune raison objective de l’écouter, encore moins de l’exaucer.Cependant, nous pouvons croire avec force, nous pouvons affirmer avec conviction que le Seigneur a tellement de compassion pour nous qu’il a même permis, voulu la croix.
Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ?
Romains 8-32

Nous ne pouvons qu’inclure cette dimension dans nos prières. Nous devons continuer à implorer sa miséricorde car nous ne sommes rien d’autre que des pêcheurs. On ne peut pas traiter d’égal à égal avec Dieu. Je ne vais pas aller boire un verre discuter le coup avec Lui.
N’oublions jamais cette vérité de l’Écriture : la toute puissance de Dieu reste totalement incompréhensible, inatteignable à la plus fertile des imaginations.

3. La gloire de Dieu

Maintenant donc, ô notre Dieu, écoute la prière et les supplications de ton serviteur, et, pour l’amour du Seigneur, fais briller ta face sur ton sanctuaire dévasté ! Mon Dieu, prête l’oreille et écoute ! Ouvre les yeux et regarde nos ruines, regarde la ville sur laquelle ton nom est invoqué ! Car ce n’est pas à cause de notre justice que nous te présentons nos supplications, c’est à cause de tes grandes compassions. Seigneur, écoute ! Seigneur, pardonne ! Seigneur, sois attentif ! Agis et ne tarde pas, par amour pour toi, ô mon Dieu ! Car ton nom est invoqué sur ta ville et sur ton peuple. Dan 9 :17-19

L’argument que Daniel présente à Dieu n’est pas de rebâtir les ruines ; il est d’agir pour que Sa gloire soit restaurée. Il prie pour que le résultat des compassions de Dieu soit sa glorification. Dieu est au centre.
Quelle que soit notre demande dans la prière, nous devrions pouvoir parler au Père humblement, simplement : « Seigneur, fais-le pour ta gloire ».

Conclusion.

Au lieu d’être nous-mêmes au centre de la prière, au lieu de conduire nous-mêmes le caddie de courses avec plus ou moins de rigueur ou de talent et même si nous sommes complètement sincères, ces trois piliers que sont les promesses, la miséricorde et la gloire de Dieu nous conduisent tous trois vers un autre centre bien plus important : Dieu lui-même.

Prenons l’exemple d’une prière pour quelqu’un de proche que nous voudrions amener au Seigneur.

C’est très différent de dire : « Seigneur, vois comme toute ma famille souffre, cela fait maintenant trois mois que nous prions pour que notre fils vienne à toi. Pourquoi ne réponds-tu pas à nos prières ? »
« Seigneur, nous savons que tu quitteras les 99 brebis pour aller chercher la 100ème. Tu l’as promis Père. Nous savons que nous-mêmes ne sommes pas dignes de te le demander ; nous sommes si inconstants dans notre piété. Seigneur, nous implorons ta compassion pour que tu touches le cœur de notre fils, pour qu’à travers cette conversion tu te glorifies pleinement. Seigneur exauce-nous afin que nous puissions témoigner de ton action dans les vies. »

Nous avons cette chapelle de prière dans notre Église. Fréquentons-la. Avec ferveur, assiduité.

Pour Sa gloire.

Dominique Blairon

Poster un nouveau message

Modération à priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom