Version imprimable de cet article Version imprimable

Le renoncement aux œuvres mortes

C’est connu, le belge a « une brique dans le ventre » et connait, presque naturellement, l’importance des fondations pour son bien immobilier.

Le Royaume de Jésus-Christ, le nôtre, nécessite des assises au moins aussi importantes que celles de nos habitations. Le chrétien, pour croître et porter du fruit pour le Royaume, doit se fonder sur des préceptes incontournables.

Le « Renoncement aux œuvres mortes » est, selon les Ecritures, le premier des fondements à délaisser pour nous amener à la maturité dans la connaissance de Jésus-Christ.

Bienvenue à chacun(e) pour tendre à la maturité.

Thème présenté par Espoir Bahel

Podcast

Poster un nouveau message

Modération à priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom