Version imprimable de cet article Version imprimable

Chant prophétique de Misty Edwards

À suivre sur : https://www.youtube.com/watch?v=bDI...

Je t’ai appelé comme Salomon
J’ai vu le cri de ton cœur pour la sagesse
Oh mon fils, je te vois exactement comme Salomon
Et bien que les saisons tardent, elles changeront
Et la vision de ton cœur est mienne
C’est moi qui ai placé cette vision dans ton cœur
Et bien que la vision tarde, la vision s’accomplira
Car ce que tu m’as demandé, mon fils, est bon et juste à mes yeux
De me construire une maison
D’ouvrir les trésors des cieux dans les lieux cachés sur la terre
L’or et l’argent, ta vision sont à moi
Et exactement comme Salomon, tu la verras de tes yeux
Ô mon bien-aimé, tu n’as pas pris le mauvais tournant

Car tout comme mes amis des siècles passés,
Je te conduis sur le chemin de l’abaissement
Mais la vision qui est dans ton âme
N’est pas le rêve d’un simple homme
Car ce que tu m’as demandé, mon fils, c’est la sagesse
Et avec la sagesse, il y aura l’or
Avec la sagesse, il y aura l’honneur aussi
Et bien que tu sois dans le désert, mon bien-aimé
Je viendrai te visiter
Et bien que la vision tarde, mon bien-aimé
La vision viendra à toi
Je te donnerai la sagesse, mon bien-aimé
Je t’accorderai le désir que tu m’as fait connaître
Car comme Salomon, ce que tu m’as demandé est bon

Le désir de me bâtir un temple
Je te donnerai l’or
Je te donnerai l’argent aussi
Et j’arrêterai le vaste monde
J’arrêterai volontiers ce monde
Juste pour te dire que tu n’es pas sur une mauvaise voie
Juste pour te dire que tu ne t’es pas perdu en chemin
Et j’arrêterai le vaste monde
J’arrêterai volontiers ce monde juste pour te remercier
Merci, car je sais que je peux te faire confiance
Pour ne pas te souiller
Si tu apprends de Salomon ce qui n’est pas à faire
Tout comme le cœur de David
J’ai placé ce cœur en toi

Car c’est ma maison, ma trésorerie aussi
Et c’est mon temple, où j’apparais dans le ciel
C’est ma maison, et c’est la maison de mon Père
Sache avec certitude que nous ne t’avons pas amené aussi loin
Juste pour te laisser à mi-chemin
Sois assuré que je vais terminer ce que j’ai commencé mon bien-aimé
Je l’achèverai

Chant « Mon cœur t’appartient »…

Il est un Amour qui frappe à ta porte
Le Dieu que ton cœur réclame
Une réalité au-delà de cette douleur
Une vérité au-delà du brisement

Dieu est Amour
Tombe follement, sauvagement, désespérément amoureux
Tombe librement et complètement amoureux du Dieu très-haut
Dieu est Amour
Souviens-toi seulement que tu es à moi avant d’être à eux
Souviens-toi seulement que tu seras à moi après qu’ils t’auront laissé là
Souviens-toi seulement que je t’ai aimé le premier
Et que je t’aimerai le dernier
Souviens-toi seulement que tu es à moi
Avant d’être un père, un frère, un enseignant, tellement de choses, tu étais à moi
Souviens-toi seulement qu’il y a un seul Epoux, une seule Epouse
Il s’agit de toi et de moi, de moi et de toi
Quand les enfants auront grandi et te quitteront, tu seras encore à moi
Quand le père, le frère, le bien-aimé t’abandonne, tu es toujours à moi

Tu appartiens à un seul
Il n’y a qu’un Amour finalement
Tu es à moi
Ne l’oublie pas
Je suis à toi
Il n’y a qu’un Père éternel, un Epoux éternel, un Amour éternel
Et nous sommes tous un corps, une Epouse
Souviens-toi seulement que tu es à moi, et ils te laisseront là
Suis-je suffisant pour toi ?
J’ai beaucoup en réserve pour toi
Beaucoup qui t’aimeront aussi
Mais finalement, suis-je assez pour toi ?
Ton espérance est-elle en moi ?
Trouves-tu réellement ta satisfaction en moi ?

Bien que je fasse venir vers toi beaucoup de gens
Suis-je suffisant pour toi ?
Suis-je plus qu’assez pour toi ?
Suis-je le principal ?
Suis-je vraiment l’amour de ta vie ?
L’amour de tes yeux ?
L’amour de ton âme ?
Suis-je réellement le premier ?
Car tu es vraiment la prunelle de mes yeux
Et tu es suffisant pour moi
Bien que tous les peuples se prosterneront devant moi
Et que je sois environné d’une telle gloire, d’anges et de témoins
Tu es ce que je désire
Tu es plus qu’assez pour moi

Suis-je assez pour toi ?
Ou est-ce que tu négocies ?
As-tu des revendications dans cette relation ?
Quand les choses vont bien, alors tu es à moi
Mais quand les choses ne vont pas à ta façon
Es-tu toujours à moi ?
Je veux toute ton âme, toute ta force, toute ta pensée
Je veux la beauté de ton cœur
Je te donnerai mon cœur en échange de ton brisement
Je te vêtirai de ma justice
Mais tu dois suivre ce chemin jusqu’au bout
Car jusqu’au bout, c’est la seule manière
Que je connaisse pour t’aimer en retour

Sarah Blomme

Poster un nouveau message

Modération à priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom