Version imprimable de cet article Version imprimable

Cap 25 Compétence 8 - Notre potentiel Transmiciel !

Du bon usage des malheurs !

Thème présenté par le Pasteur Laurent Cayron
Lecture : Luc 13:1-9 Segond 21 (Voir le contexte)

Vous trouverez ci-après la vidéo dès diffusion...

Voir sur YouTube

Introduction :

James Stuart, professeur de NT à l’université d’Edimbourg a dit ceci : « Ce qui menace le christianisme n’est pas l’athéisme, le matérialisme ou le communisme. Le plus grand danger auquel est confronté le christianisme ce sont les chrétiens qui tentent de se glisser incognito dans le ciel sans jamais avoir parlé de leur foi. »

Lors de notre première naissance, nous avons reçu le don de la vie biologique (bios) ; la nouvelle naissance nous procure le don précieux de la vie spirituelle (zoê). De même que nous grandissons, arrivons à maturité et nous reproduisons sur le plan biologique, Dieu désire que nous soyons féconds, que nous multipliions et remplissions la terre sur le plan spirituel.

Ce processus voulu par Dieu de croissance et de reproduction selon notre espèce est un aspect important de la vie spirituelle, parce qu’il est directement lié au dessein de Dieu pour nous de devenir semblables à son Fils et de reproduire la vie de Jésus chez d’autres.

Le Seigneur nous appelle à prendre soin des autres sur le plan spirituel en les édifiant, les nourrissant, les protégeant, les encourageant, les instruisant et les accompagnant dans leur croissance vers la maturité pour qu’à leur tour, ils apprennent à agir de même vis-à-vis des autres.

Mais ce n’est pas tout !

Jésus a résumé le but de la vie terrestre dans ces déclarations passionnées :

« En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Luc 19.10 Voir le contexte)) « En effet, le Fils de l’homme est venu non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup. » (Marc 10.45 Voir le contexte)

Nous sommes appelés au privilège sublime de reproduire la vie du Christ en d’autres. Dieu a jugé bon de se servir de gens ordinaires pour accomplir cette œuvre extraordinaire qui consiste à apporter la vie éternelle là où auparavant il n’y avait que ténèbres et mort. Il lui aurait été facile de communiquer directement la parole de vie à ceux qu’Il a connus d’avance, mais il a préféré nous confier le message inestimable de la bonne nouvelle. Quelle plus noble vocation pourrions-nous concevoir que celle d’être obstétriciens et pédiatres spirituels du Dieu vivant ?

Le souci de l’autre : un style de vie pour chacun, le défi de l’Église pour les temps qui sont devant nous.

Bienvenue à tous.

Il y aura un seul culte en présentiel ce dimanche, il est programmé à 10h00 et limité à 40 personnes.

Suite aux nouvelles décisions du Comité de concertation du gouvernement fédéra, les rencontres en présentiel de l’église ne seront plus autorisées à partir de ce lundi 2 novembre jusqu’au 15 décembre inclus.

COVID-19, vous trouverez plus de renseignements sur les mesures mises en place sur cette page https://www.epec.be/Deconfinement.html

Podcast

Poster un nouveau message

Modération à priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom